Salam aleikoum,

Ce blog a pour but de dénoncer toutes les absurdités qui au nom de la religion pourrissent la vie de millions de croyants sur la planète. Il se veut un lieu de réflexion contre les dérives intégristes, le fanatisme, les archaïsmes, etc. Ne laissons pas les esprits fermés nous empêcher de penser par nous-mêmes. Il faut libérer l'Islam du carcan dans lequel il se trouve, et dont les Musulmans sont les premières victimes.
En Islam, les deux principales sources de législation sont le Coran et la Sunna (ou tradition du Prophète). Tout Musulman doit se baser sur ces sources officielles d'où sont tirées les lois, les règles, les interdictions et recommandations qui vont baliser sa vie. La Sunna a été rassemblée et classée dans plusieurs livres. Elle se compose en hadiths. On désigne par hadith les propos tenus par le Prophète Mohamed, et par extension, tous les évènements qui se sont passés sous ses yeux et qu'il a tacitement approuvés.

Certains hadiths sont très beaux, mais hélas d'autres sont très laids, et ceci même dans les recueils les plus authentiques écrits par Bukhari, Muslim et d'autres. Ne nous voilons pas la face : il est nécessaire de déclarer non valides ces hadiths qui mettent dans la bouche du Prophète des propos indignes ou ridicules. Il faut les abroger car on ne peut pas être Musulman et croire que le Prophète ait dit de telles choses.

#88 - Le Prophète méprisait la poésie.

Ibn Umar rapporte que l'Apôtre d'Allah a dit : "Mieux vaut avoir le ventre rempli de pus que de poésie." (source)


Abu Nawas, poète arabo-persan du VIIIème siècle, persécuté par ses contemporains.

8 commentaires:

Zakariya a dit…

Salam Aleykoum,

Je puis comprendre que ce hadith est discutable, même condamnable.

Mais les poètes étaient les pires ennemis de l'islam, ils étaient d'ailleurs auteurs de pamphlets qui visaient Allah et son Messager SAW.

Mais cette poésie n'étaient en rien LA POESIE comme nous la connaissons aujourd'hui. C'est donc un cas particulier. Le prophète était lui même poète à sa façon, de très belle phrases et métaphores lui sont attribuées.

La poésie est donc licite malgré ce hadith, à mon humble et modeste avis.

Salam et merci encore pour cette initiative.

Anonyme a dit…

"Le ventre rempli de pus" ??? C'est dégoûtant !!! Tout cela manque cruellement de finesse.

Anonyme a dit…

je croyais que le coran était lui même très poëtique ?

Anonyme a dit…

hramm 3alikk de dire ca walahh 3arammmm

PEACE AND PROTECTION a dit…

Assalam alikoum.
Je trouve domage que tu ne saisisses pas le sens de ces hadiths et tu vas égarer beaucoup de monde avec le cinéma que tu fais. Mais bon, à ta question ou à ton affaire scandaleuse, je réponds: que les hadiths soient authentiques ou pas, ils ne sont pas dangereux ou il n'y a aucuns vices à en tirer puisque les lois sont dans le Coran. C'est par le Coran que les Musulmans sont les mieux guidés parceque dans le coeur des Musulmans, c'est le Livre Saint et donc, par conséquent, non pas par le hadith et ils ne sont pas obligés de se référer aux savants.
Pense à t'ouvrir. Oublie les images de ce monde...
Bon courage quand même.
Assalam alikoum

Anonyme a dit…

salamou 'aleykoum

Le probléme c'est de ne pas mettre ses hadith dans leur contexte, le prophéte que la bénédiction soit sur lui avait lui meme des compagnons qui était d'excellent poéte...

Anonyme a dit…

vous êtes vraiment tous lamentables

Anonyme a dit…

L'exemple d'Abu Nawas est le moins judicieux que vous ayez pu donner.