Salam aleikoum,

Ce blog a pour but de dénoncer toutes les absurdités qui au nom de la religion pourrissent la vie de millions de croyants sur la planète. Il se veut un lieu de réflexion contre les dérives intégristes, le fanatisme, les archaïsmes, etc. Ne laissons pas les esprits fermés nous empêcher de penser par nous-mêmes. Il faut libérer l'Islam du carcan dans lequel il se trouve, et dont les Musulmans sont les premières victimes.
En Islam, les deux principales sources de législation sont le Coran et la Sunna (ou tradition du Prophète). Tout Musulman doit se baser sur ces sources officielles d'où sont tirées les lois, les règles, les interdictions et recommandations qui vont baliser sa vie. La Sunna a été rassemblée et classée dans plusieurs livres. Elle se compose en hadiths. On désigne par hadith les propos tenus par le Prophète Mohamed, et par extension, tous les évènements qui se sont passés sous ses yeux et qu'il a tacitement approuvés.

Certains hadiths sont très beaux, mais hélas d'autres sont très laids, et ceci même dans les recueils les plus authentiques écrits par Bukhari, Muslim et d'autres. Ne nous voilons pas la face : il est nécessaire de déclarer non valides ces hadiths qui mettent dans la bouche du Prophète des propos indignes ou ridicules. Il faut les abroger car on ne peut pas être Musulman et croire que le Prophète ait dit de telles choses.

#49 - Attendre que sa femme soit enceinte pour divorcer.

Ibn 'Umar (qu'Allah soit satisfait de lui) rapporte avoir répudié sa femme alors qu'elle avait ses règles. 'Umar (qu'Allah soit satisfait de lui) fit mention de cela à l'Apôtre d'Allah (que la paix soit sur lui) qui dit : "Ordonne lui de la reprendre, et de la répudier quand elle sera pure ou enceinte." (source)



Mohammed a dit...

As-Salamu Alaykum !

je viens d'aller sur votre blog et me permsts de répondre à cet article dans lequel vous reprocher le divorce une fois les règles passées ou lorsque la femme est enceinte.
Il est des raisons valables qui poussent à accepter ce propos. En effet, le prophète (PbsL) recommande de ne pas divorcer de sa femme pendant les règles. Vous savez bien que l'homme ne peut cohabiter avec sa femme pendant cette période en raison des commandements faits par Dieu dans le Coran. Puisqu'il n'y a pas de rapports mais qu'ils sont toujours ensemble, cette situation pourrait très bien tourner en faveur du couple. S'il faut attendre la fin des règles, c'est pour éviter de prendre une décision précipitée. Et si la femme est enceinte, il faut que le mari reconnaisse l'enfant. Ceci pourrait très bien être le début d'une nouvelle vie et l'enfant une bonne raison de se réconcilier !

Wassalam et que Dieu vous guide !


kh@led a dit...

Salam aleikoum,

J'aimerais faire une remarque préalable sur ce hadith, et sur le terme de "divorce" que vous employez. Il est plus juste de parler de répudiation dans ce contexte. En effet, dans un divorce, les deux membres du couple sont actifs : l'homme et la femme se séparent. Alors que pour une répudiation, c'est l'homme qui agit, et la femme qui subit. Dans ce hadith, il est clair que c'est de répudiation qu'il est question. La tournure des phrases ne laisse guère de doute à ce sujet. Voilà qui donne déjà une fâcheuse connotation mysogine au hadith. Et c'est sûrement ce qui m'a le plus choqué en le lisant.

On peut effectivement aussi parler du moment de la séparation. Cette histoire de répudiation d'une femme enceinte est évidemment choquante, bien plus qu'une séparation alors que l'épouse est indisposée, car au moins dans ce cas il n'y a pas à la clé un enfant déchiré entre ses deux parents. Quoi qu'il en soit, on ne divorce pas du jour au lendemain, et une période de réflexion de quelques jours (la période des règles) semble bien ridicule en regard de ce que représente un mariage. De plus quid si l'épouse n'est pas indisposée ? Plus de délai d'attente ? Tout cela est insupportable, et réduit la femme à un simple organe sexuel. Il est grand temps de changer d'attitude face à ces hadiths douteux, et de revoir notre façon de les aborder. Sans cela, c'est l'Islam dans sa globalité qui court à sa perte.

3 commentaires:

PEACE AND PROTECTION a dit…

Assalam alikoum.
Je trouve domage que tu ne saisisses pas le sens de ces hadiths et tu vas égarer beaucoup de monde avec le cinéma que tu fais. Mais bon, à ta question ou à ton affaire scandaleuse, je réponds: que les hadiths soient authentiques ou pas, ils ne sont pas dangereux ou il n'y a aucuns vices à en tirer puisque les lois sont dans le Coran. C'est par le Coran que les Musulmans sont les mieux guidés parceque dans le coeur des Musulmans, c'est le Livre Saint et donc, par conséquent, non pas par le hadith et ils ne sont pas obligés de se référer aux savants.
Pense à t'ouvrir. Oublie les images de ce monde...
Bon courage quand même.
Assalam alikoum

Anonyme a dit…

Тhat's where the aurawave and its ability as a TENS pain sensation fill-in can avail the dead body to dismissal instinctive" painkillers" called endorphins, which helps the wit delivery roughly lifelike painful sensation assuagement has several advantages. Pain in the neck interferes with our ability to resilient a normal lifestyle, and since and so, the securities industry, but the aurawave delivers.

Here is my web site ... http://aurawavereview.com

Anonyme a dit…

A іmpoгtant imρгοvemеnt of the v2
еlectronic cіgarеtte was thе іnclusіοn of a
manual button.

Feеl free tο ѕurf to my site - http://www.prnewswire.Com/news-releases/v2-cigs-coupon-codes-released-at-theecigexpertscom-183592391.html